tantale


tantale

tantale [ tɑ̃tal ] n. m.
XVIIe « celui qui a des désirs irréalisables » → supplice (de Tantale); lat. Tantalus
I(1754) Zool. Oiseau échassier d'Amérique centrale, voisin de la cigogne. II(1802; lat. sc. tantalum, par allus. à la difficulté d'en préparer des composés) Chim. Élément (Ta; no at. 73; m. at. 180,95), métal d'aspect analogue à celui de l'argent ou du platine, mais légèrement bleuté, d'une grande densité, très réfractaire. Le tantale accompagne le niobium et le vanadium (métaux du même groupe) dans ses minerais. Alliages, aciers au tantale (instruments chimiques, chirurgicaux, etc.).

tantale nom masculin (latin scientifique tantalus, du grec Tantalos, Tantale) Grande cigogne à plumage blanc et rose, des régions tropicales. ● tantale nom masculin (latin scientifique tantalum, du grec Tantalos, Tantale) Métal analogue au niobium, qu'il accompagne dans ses minerais. (Élément chimique de symbole Ta.)

tantale
dans la myth. gr., roi de Lydie qui égorgea son fils Pélops et le servit aux dieux dans un festin. Il fut condamné à subir dans les Enfers une faim et une soif perpétuelles au milieu d'eaux et d'arbres fruitiers inaccessibles.
|| Loc. fig. Supplice de Tantale: situation douloureuse de qqn proche de l'objet de ses désirs mais qui ne peut l'atteindre.
————————
tantale
n. m. CHIM élément métallique (symbole Ta) de numéro atomique Z = 73.
Métal (Ta) blanc.
————————
tantale
n. m. ORNITH Oiseau ciconiiforme (Ibis ibis) long d'env. 1 m, blanc rosé et noir, au bec jaune, qui fréquente les marais et les zones de décrue en Afrique.

I.
⇒TANTALE1, subst. masc.
Littéraire
A. — Personne qui désire ardemment quelque chose qui lui est inaccessible. Ces altérés De richesse et d'honneurs profanes ou sacrés, Tantales inquiets, sans repos et sans joie, Dans l'océan de biens où leur âme se noie (...) Meurent rêvant encor de nouvelles faveurs! (BARBIER, Satires, 1865, p. 126). Les convives doivent attendre que toutes les parts soient apportées avant de commencer la danse des cuillères, autrement on ne s'y reconnaîtrait plus (...). Il faut voir ces petits tantales! (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 270).
P. anal., en appos. La forêt martyre, la forêt tantale, mourant de soif dix mois de l'année (BERNANOS, Enf. humil., 1948, p. 184).
B. — Au fig. [P. ell. de supplice de Tantale] V. supplice A. La seule fantaisie permise [à Marseille] est la vermine, avec le tantale de la jolie garce en bas de soie, qui vous remet avec pitié un petit billet (L. DAUDET, Rech. beau, 1932, p. 117).
REM. 1. Tantalien, -ienne, adj., rare et littér. Qui suscite une convoitise, un désir toujours inassouvi ou qui en est le lieu. Je repassais (...) devant l'inépuisable et double rangée des beautés [des photos d'actrices de cinéma] de mon vestibule tantalien et je repassais encore et toujours songeur et désireux (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 256). 2. Tantaliser, verbe trans., rare et littér. Inspirer à quelqu'un des désirs qu'il ne peut assouvir. Dans toutes les rues je coudoie la vie italienne; à chaque instant elle vient me tantaliser: rouge gracieux des manteaux (...) que portent les hommes (...); chars roses que traînent un cheval et un âne accouplés et couverts d'un beau drap rouge bordé d'un mince galon vert éclatant (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 137). Part. prés. en empl. adj. Il subissait la délicieuse torture des désirs avortés et des voluptés tantalisantes (RICHEPIN, Glu, 1881, p. 294).
Prononc.:[]. Homon. et homogr. tantale2 et 3. Étymol. et Hist. 1. 1623 [éd. 1636]« personne qui désire ardemment quelque chose qui lui est inaccessible » (AUVRAY, Le Banquet des muses, p. 246); 2. 1625 au fig. supplice de Tantale (CAMUS, Palombe ou la femme honnorable, p. 246). Du n. de Tantale, lat. Tantalus, (gr. ), fils de Zeus condamné par les dieux au supplice éternel de ne pouvoir atteindre la nourriture et la boisson disposées devant lui. Bbg. SPITZER (L.). Tantaliser. Fr. mod. 1940, t. 8, pp. 115-117.
II.
⇒TANTALE2, subst. masc.
CHIM. Corps simple, métal blanc grisâtre ou bleuté, ductile, malléable, de grande densité, possédant un point de fusion très élevé, de numéro atomique 73, de masse atomique 180, 88 (symb. Ta). Le tantale, le niobium (...) le tungstène, corps éminemment oxidables et dont les oxides jouent souvent le rôle d'acides (ÉLIE DE BEAUMONT ds B. Sté géol. Fr., t. 4, 1847, p. 7). V. colombite ex. de J. Escard, niobium ex.
Prononc. et Orth.:[]. Homon. et homogr. tantale1 et 3. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1802 (Ann. chim. et phys., t. 43, p. 282 [trad. du texte suédois de Ekeberg]: oxide de tantale). Empr. au lat. sc. mod. tantalum « id. », n. donné à ce métal en 1802 par le chimiste suéd. A. G. Ekeberg (v. NED), p. allus. au caractère insoluble de ce métal dans les acides, de Tantalus, v. tantale1.
DÉR. 1. Tantalate, subst. masc., chim. Chacun des sels dérivés de l'anhydride tantalique Ta2O5. Ces tantalates [sels manganiques] (...) très stables à la surface terrestre, (...) ne se transforment que par suite de certains processus métamorphiques (VERNADSKY, Géochim., 1924, p. 76). []. 1re attest. 1842 (Ac. Compl.); de tantale2, suff. -ate. 2. Tantalique, adj., chim. [En parlant d'un composé] Qui renferme du tantale, particulièrement sous sa forme pentavalente. Un précipité d'acide tantalique (LAPPARENT, Minér., 1899, p. 538). V. niobique dér. s.v. niobium ex. []. 1re attest. 1832 acide tantalique (RAYMOND); de tantale2, suff. -ique. 3. Tantalite, subst. fém., minér. Minerai oxydé contenant du tantale, se présentant en cristaux prismatiques le plus souvent de couleur noire avec un éclat métallique. La tantalite s'irise fréquemment en ternissant. Elle forme une série chimique avec la columbite et se rencontre également dans les pegmatites granitiques (SCHUBNEL 1981). V. colombite ex. de Wurtz et de J. Escard. Rare au masc. Le granite (...) est sujet à renfermer une foule de minéraux cristallisés qui ne se trouvent presque jamais ailleurs (...). Tels sont la tourmaline, le zircon, l'étain oxydé, le wolfram, le tantalite (ÉLIE DE BEAUMONT ds B. Sté géol. Fr., t. 4, 1847, p. 43). []. 1res attest. 1805 masc. (LUNIER, Dict. des sc. et arts, s.v. tantale), 1842 fém. (Ac. Compl.); de tantale2, suff. -ite.
BBG. — QUEM. DDL t. 9 (s.v. tantalide), 25 (s.v. tantalique).
III.
⇒TANTALE3, subst. masc.
ORNITH. Échassier voisin de la cigogne et de l'ibis, comprenant plusieurs espèces vivant dans les contrées chaudes du globe. Il y a de ces becs [forts et tranchants] absolument droits, comme dans les hérons, les cigognes, les fous; il y en a de courbés vers le bas, comme dans les tantales (CUVIER, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 195).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. et homogr. tantale1 et 2. Att. ds Ac. 1878. Étymol. et Hist. 1754 ornith. (LA CHESNAYE DES BOIS, Syst. nat. du règne animal [adapt. fr. du texte de KLEIN, v. infra], t. 1, p. 169). Empr. au lat. sc. tantalus « id. » (1750, KLEIN, Historiae avium prodromus, 127 ds R. Ling. rom. t. 39, 1975, p. 210). Fréq. abs. littér.:10. Bbg. QUEM. DDL t. 5, 10.

tantale [tɑ̃tal] n. m.
ÉTYM. XVIIe, « celui qui a des désirs irréalisables » (→ Supplice [cit. 2] de Tantale); lat. tantalus.
———
I (1754, in D. D. L., II, 10; du lat. zool. tantalus loculator, Klein). Oiseau échassier voisin de la cigogne, vivant en Amérique centrale.
tableau Noms d'oiseaux.
———
II (1855; de tantalum, nom donné en 1802 par Ekeberg à ce métal, à cause de la difficulté recontrée pour en préparer les composés). Chim. Élément (no at. 73; masse at. 180,95), métal d'aspect analogue à celui de l'argent ou du platine, mais légèrement bleuté, d'une grande densité (16,6), très réfractaire (température de fusion voisine de 3 000 °C). || Le tantale (symb. Ta) accompagne le niobium dans ses minerais. || L'usage du tantale est limité par sa faible abondance dans la nature; il est surtout employé dans les industries chimiques et métallurgiques, et en chirurgie réparatrice.
DÉR. (Du I.) Tantalide, tantalique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tantale — 1. (tan ta l ) s. m. 1°   Personnage de la mythologie, condamné dans les enfers à chercher à prendre des fruits qui s enfuyaient et une eau qui lui échappait, pour calmer sa soif et sa faim. •   Tantale aux eaux du Styx portait en vain sa bouche …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tantale — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Mythologie grecque Tantale fils de Zeus, victime du « supplice de Tantale » Tantale fils de Thyeste, premier époux de Clytemnestre Zoologie… …   Wikipédia en Français

  • tantale — tantalas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. tantalum vok. Tantal, n rus. тантал, m pranc. tantale, m …   Fizikos terminų žodynas

  • TANTALE — n. m. T. de Chimie Nom d’un métal formant une poudre noire qui brûle au contact de l’air. On l’appelle aussi Columbium …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • TANTALE ET NIOBIUM — Le tantale (symbole Ta) et le niobium (symbole Nb) sont deux métaux de transition du groupe Va de la classification périodique des éléments et, de ce fait, ont un grand nombre de points communs: ils sont presque toujours associés dans leurs… …   Encyclopédie Universelle

  • Tantale, fils de Zeus — Tantale fils de Zeus Pour les articles homonymes, voir Tantale. Dans la mythologie grecque, Tantale (en grec ancien Τάνταλος / Tántalos, le rapprochement avec τάλας / tálas, « malheureux », est une étymologie populaire) est un mortel,… …   Wikipédia en Français

  • Tantale 180m1 — Tantale 180m Le tantale 180m, noté 180mTa (ou plus précisément 180m1Ta), est un isomère nucléaire de l isotope du tantale dont le nombre de masse est égal à 180 : son noyau atomique compte 73 protons et 107 neutrons avec un spin 9 pour une… …   Wikipédia en Français

  • TANTALE (mythologie) — TANTALE, mythologie Généralement, Tantale passe pour un fils de Zeus et de Ploutô, elle même fille de Cronos ou d’Atlas. Il régnait en Phrygie, ou en Lydie, sur le mont Sipyle. Pindare nous dit (Olympiques , I, 87) que «si vraiment d’un mortel… …   Encyclopédie Universelle

  • Tantale d'Amerique — Tantale d Amérique Tantale d Amérique …   Wikipédia en Français

  • Tantale, fils de Thyeste — Tantale fils de Thyeste Pour les articles homonymes, voir Tantale. Dans la mythologie grecque, Tantale (en grec ancien Τάνταλος / Tántalos) est le fils de Thyeste et d Érope (la veuve d Atrée). Il est le premier mari de Clytemnestre avant qu… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.